Vie de l'établissementActualités

Modalités d'accès au Centre Hospitalier de Voiron

Conformément à la loi de gestion de crise sanitaire du 6 août 2021, l’ensemble des services du Centre Hospitalier de Voiron seront progressivement accessibles sur présentation d’un passe sanitaire à partir du lundi 9 août 2021.

La loi dispose que ce passe sanitaire s’applique aux patients venant en consultation ou en hospitalisation programmée (hors urgences), aux accompagnants (y compris les ambulanciers ou taxis) et aux visiteurs.

Elle entrera progressivement en vigueur le 9 août pour tous les bâtiments de l'établissement.

Sans présentation d’un passe sanitaire, l’accès à l’hôpital pourra être refusé aux personnes concernées par cette obligation légale, néanmoins son application se fera de manière progressive et sans nuire à l’accès aux soins des patients le nécessitant. Les équipes du CHU feront preuve de pédagogie avec les personnes ne disposant pas de passe sanitaire en leur indiquant, le cas échéant les modalités de vaccination. En effet, seule la vaccination permettra d’atteindre une immunité collective suffisante pour casser les vagues de contaminations.

Il est également important de rappeler le maintien des gestes barrières, au quotidien et plus encore au sein des établissements de santé, même vacciné. 

Comment obtenir un passe sanitaire ?

L’obtention du passe sanitaire peut se faire :

  • Par la production d’un certificat de vaccination
  • Par la production d’un résultat négatif à un test PCR de moins de 48h
  • Par la production d’un certificat de rétablissement après infection par la COVID-19

Pour rappel, 3 centres de vaccination sont à disposition :       

  • Centre de vaccination d’Alpexpo, ouvert tout l’été 7 jours sur 7. Avec ou sans RDV.
  • Centre de vaccination du RDC du Pavillon Chatin (site Michallon), ré-ouverture le mardi 17 août. La prise de rendez-vous est d’ores et déjà ouverte.
  • Centre de vaccination de Voiron ouvert uniquement sur rendez-vous (salle des fêtes de Voiron – place Jacques-Antoine Gau).

Vous pourrez programmer votre seconde injection entre 3 et 7 semaines après la première injection.
Des tests sérologiques rapide sont disponibles dans chacun des centres. En cas de test positif, une seule dose de vaccin suffit pour disposer du passe sanitaire.

La liste des centres de prélèvements est également disponible sur le site Santé.fr : https://www.sante.fr/cf/carte-depistage-covid.html

Le nouveau bâtiment, situé au 34 avenue Jacques Chirac, verra le déménagement de ses différents services de soins entre le 30 août et le 8 septembre.

Deux dates sont à retenir :

7 septembre : déménagement du service des URGENCES. Les personnes nécessitant une prise en charge aux urgences devront se présenter sur le nouveau site à compter du 7 septembre 8 heures.

8 septembre : déménagement de la MATERNITE. Les futurs parents devront se présenter sur le nouveau site à partir du 8 septembre, 8 heures.

Depuis le vendredi 30 avril, la prise de rendez-vous est également possible avec une simple déclaration sur l'honneur pour :
- toutes les personnes à partir de 60 ans, 
- toutes les personnes de 18 à 59 ans porteuses d'une pathologie à risque de forme grave de Covid-19, d'une maladie chronique ou de surpoids,
- les femmes enceintes
- les proches de patients vulnérables avec courrier du médecin

Il est nécessaire de prendre rendez-vous sur le site keldoc.com ou par téléphone au au 04 76 00 31 34  (numéro unique pour le département de l'Isère)
ou au 04 76 76 86 18 (hotline du CHU Grenoble Alpes).

A partir du lundi 10 mai, la vaccination est ouverte  aux plus de 50 ans (prise de rendez-vous dès le 7 mai sur santé.fr).

A partir du mercredi 12 mai, toutes les personnes majeures pourront prendre rendez-vous la veille pour le lendemain, pour se faire vacciner, si des doses de vaccin sont disponibles. 

Vous êtes professionnels de santé du CHUGA ou du territoire en activité ? Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne en cliquant ici

La liste complète des personnes pouvant se faire vacciner est disponible et à jour sur le site du gouvernement  www.sante.fr

Ce centre se trouve à la Salle des fêtes de Voiron - Place Jacques-Antoine Gau, 38500 Voiron

Des appels téléphoniques frauduleux censés émaner des services du centre hospitalier de Voiron ont été signalés.

Les services du centre hospitalier de Voiron sont totalement étrangers à ces pratiques et invitent les usagers à ne pas donner suite à ces appels.

L'Hôpital de Voiron rappelle que :

> les coordonnées bancaires des patients ne sont jamais demandées par téléphone ;
> seuls les numéros de téléphone figurant sur les documents officiels du centre hospitalier de Voiron sont fiables pour contacter les services.

Pour tout renseignement ou pour signaler une tentative d’escroquerie :

> par internet sur « internet-signalement.gouv.fr » ;
> par téléphone via le numéro vert gratuit mis en place par le gouvernement : 0 805 805 817.

Du fait de leur taille et des risques liés à leurs activités, les établissements de santé sont depuis longtemps impliqués dans la lutte contre les erreurs d’identification dont l’organisation est résumée sous le terme identitovigilance.

L'identitovigilance est définie comme l'organisation et les moyens mis en œuvre par un établissement ou un professionnel de santé pour fiabiliser l'identification du patient à toutes les étapes de sa prise en charge. Elle concerne :

  • l’élaboration de documents de bonnes pratiques relatifs à l’identification du patient;
  • la formation et la sensibilisation des acteurs sur l’importance de la bonne identification des usagers à toutes les étapes de leur prise en charge ;
  • l’évaluation des risques et l’analyse des événements indésirables liés à des erreurs d’identification conduisant à la mise en place de mesures correctives ;
  • l’évaluation des pratiques et de la compréhension des enjeux par l’ensemble des acteurs concernés (professionnels, usagers, correspondants externes)

Elle s’applique à toutes les étapes de prise en charge du patient en termes :

  • d’identification primaire, qui vise à attribuer une identité numérique unique à chaque usager dans le système d’information afin que les données de santé enregistrées soient accessibles chaque fois que nécessaire ; il s’agit de créer un dossier informatique pour un patient qui sera le même à chacune de ses venues et qui rassemble ses antécédents cliniques et ses informations médicales.
  • d’identification secondaire, qui permet de garantir que le bon soin (administration d’un médicament, réalisation d’une imagerie, d’un prélèvement, consultation, prise en charge au bloc opératoire, etc.) est administré au bon patient notamment grâce à la pose d’un bracelet d’identification.

La bonne identification d’un patient est un facteur clé de la sécurité de son parcours de santé. Elle doit être le premier acte d’un processus qui se prolonge tout au long de sa prise en charge par les différents professionnels impliqués, quelle que soit leur spécialité (intervenants administratifs, médicaux, paramédicaux, assistants médico-administratifs, médicotechniques, médico-sociaux ou sociaux), le type de prise en charge (médecine, obstétrique, chirurgie, hospitalisation à domicile, rééducation…) et les modalités d’exercice (structure privée ou publique).

(Source : Référentiel national d’Identitovigilance en établissements de santé version 1 Octobre 2020)

En cliquant sur l'image ci-jointe vous aurez accès à une affiche dont le but est de vous rappeler les bons réflexes en tant qu’usager du système hospitalier. En étant patient partenaire et acteur de votre bonne identification, vous participez à la diminution des erreurs concernant votre identité.

Je porte un masque pendant toute ma venue au CHU

A  l'entrée je frictionne mes mains au gel hydro-alcoolique

 

Pour les visites aux patients :

1 seul visiteur *  à la fois est autorisé

Pour les consultations :

Aucun accompagnant * n'est autorisé, sauf autorisation médicale

Cas particuliers :

En pédiatrie les 2 parents * seulement sont autorisés

A la maternité  le 2e parent * seulement est autorisé,

Pour les consultations aucun accompagnant * n'est autorisé sauf autorisation médicale

Pour les urgences :

AUCUN accompagnant n'est autorisé

 

* Le visiteur / accompagnant doit être masqué et non malade

Le centre de régulation du SAMU 38 enregistre une hausse importante des appels téléphoniques.

Des renforts conséquents ont été positionnés depuis plusieurs jours au SAMU 38 pour assurer une réponse téléphonique adaptée à la population et assurer la prise en charge de toutes les urgences.

Néanmoins, et pour préserver la qualité de la réponse téléphonique aux urgences dans un contexte de forte mobilisation, il est important que les populations de l’Isère respectent les indications suivantes :

Pour toutes informations générales et non spécifiques, la population est invitée à consulter le site du gouvernement (www.gouvernement.fr/info-coronavirus) ou à contacter le numéro national d’information : 0 800 130 000 (numéro gratuit) ;

Le numéro d’urgence (15) ne doit être appelé qu’en cas de signes marqués d’infection respiratoire, d’urgences vitales ou d’état qui s’aggrave, et non simplement pour demander un renseignement ;

En cas de gêne modérée ou de simple toux, joindre son médecin traitant dans les 24 heures et n'appeler le standard du SAMU 38 que s'il y a des signes d'aggravation.

Attention, médicament et canicule ne font pas toujours bon ménage !

En cas de vague de chaleur certains médicaments sont sont susceptibles d’altérer l’adaptation de l’organisme à la chaleur comme l’aggravation d’un syndrome d’épuisement-déshydratation ou d’un coup de chaleur.

L’exposition à des températures élevées, pour des périodes plus ou moins prolongées, peut aussi avoir une incidence sur la conservation des médicaments, particulièrement ceux nécessitant des précautions particulières de stockage et de conservation.

Si besoin, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin traitant.

Pour plus d'informations, cliquez ici.


 

 

 

 

 

 

 

Plus d'informations sur les ateliers : https://www.ch-voiron.fr/presentation/Maternite.html

Pour votre sécurité, l’hôpital de Voiron vous rappelle :

Quelle que soit la personne au téléphone, ne jamais lui communiquer vos numéros de mutuelle, de sécurité sociale, vos identifiants et mots de passe ou vos coordonnées bancaires.

Pour mieux prévenir les risques, vous devez être un acteur de votre sécurité, ayez les bons réflexes !

Le vendredi 1er juillet 2016, marque une étape importante pour le CHV avec le dépôt du Permis de construire déposé auprès des services de l’urbanisme de la mairie de Voiron.

Fruit d’un énorme travail fourni par l’ensemble des équipes de l’hôpital pour retravailler la fonctionnalité des plans, c’est une nouvelle étape qui est désormais franchie.

Pour mémoire, depuis le début d’année nous avons pu obtenir la validation du dossier environnemental par le Conseil National de la Protection de la Nature, signer les protocoles d’accord pour l’achat des terrains et signer la convention constitutive du Groupement de Coopération sanitaire avec la Clinique de Chartreuse, notre partenaire sur le Futur Pôle Hospitalier du Voironnais. La prochaine étape sera la publication des marchés de travaux en fin d’année. 

Le Groupement Hospitalier de Territoire Alpes Dauphiné a été créé le 1er juillet 2016, conformément à la Loi de Santé de janvier 2016. Composé des 9 centres hospitaliers du territoire ( CHU de Grenoble, CH la Mure, CH Uriage, CH Rives, CH Tullins, CH Alpes Isère, CH de Voiron, CH de St Laurent du Pont et CH de St Geoire en Vladaine), ce groupement a pour vocation de conforter les coopérations existantes, de les développer dans le sens de faciliter le parcours des patients du territoire et d’améliorer encore la qualité de la prise en charge. C’est aussi une volonté de renforcer nos filières d’adressages publiques entre nos 9 établissements. Le GHT c’est aussi la perspective de poursuivre les partenariats avec le CHU, comme cela fonctionne notamment sur l’hôpital de jour d’oncologie depuis 5 ans et comme cela se met en place en cardiologie depuis juin, mais aussi sur l’ophtalmologie et l’urologie par exemples, mais également au sein de la direction commune de Voiron, st Laurent du Pont et St Geoire en Valdaine.

Souvent, le stress post accouchement empêche maman et bébé de bien se reposer les premières nuits. Ainsi, la maternité du CH de Voiron propose depuis quelques semaines un espace spécialement conçu pour respecter ce nouveau rythme. Ce lieu, nommé « La Bulle », propose aux jeunes mamans de prendre leurs petits déjeuners entre 7h45 et 9h00, et ainsi de prolonger un peu leur nuit ou de boire une boisson chaude à tout moment de la journée. Mis à part les repas, la Bulle permet des temps d’échange entre les mamans et offre la possibilité d’accueillir les visites (de 14h00 à 20h00) si la chambre est trop pleine ou si la maman et le bébé voisins veulent se reposer.

 Pour revoir le reportage réalisé par TéléGrenoble sur "La Bulle" (2 min 09)


JT DES VOIRONNAIS - 06 JUILLET 2016 par telegrenoble

Il sera procédé sur le territoire de la commune de Voiron, du lundi 13 juin au jeudi 21 juillet 2016 inclus, pendant 39 jours consécutifs à une enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique emportant mise en compatibilité du PLU de Voiron, à une enquête parcellaire, au classement dans le domaine public des ouvrages routiers à créer relatives au projet de création d’un pôle hospitalier public-privé, d’une voirie d’intérêt communautaire raccordée à un nouveau giratoire sur la RD 1076.

Ce projet concerne les travaux de réalisation :

> d’un pôle hospitalier qui sera implanté à Voiron dans le secteur dit des « Marteaux », à proximité de la voie de contournement ouest du centre-ville, il est sous la maîtrise d’ouvrage du centre hospitalier de Voiron ;

> d’une voirie d’intérêt communautaire qui reliera l’avenue du 8 mai 1945 et l’avenue de Verdun (RD 1076) et la rue des Tallifardières, elle permettra notamment de créer deux accès pour le nouveau pôle hospitalier, le Pays Voironnais est le maître d’ouvrage de cette infrastructure ;

> d’un raccordement de la voirie d’intérêt communautaire à la rocade ouest, qui est une route départementale, le conseil départemental de l’Isère est le maître d’ouvrage de cette infrastructure.

Pour plus d'informations, cliquez ici.

Jeudi 9 juin 2016 à partir de 20h, une soirée est organisée au Castel'Anne par le Centre Hospitalier de Voiron sur le thème : quelle contraception en 2016? Au programme : 

> Actualités en contraception réversible en 2016 : Dr M. Gaillard, CH de Voiron
Contraception définitive par Essure : Dr L. Lazzaron, CH de Voiron
Contraception définitive par Coelioscopie : Dr R. Lujan, CH de Voiron

Le Castel’Anne, 73 avenue de la Patinière, 38500  VOIRON. Pour plus d'information, contactez par mail le service de gynécologie du centre hospitalier de voiron.

 

Autres établissements

centre hospitalier gériatrique de st geoire en valdaine centre hospitalier de St Laurent du Pont
Ehpad Entre 2 Guiers Ehpad de Voreppe